Apple envisagerait de produire des séries originales

4840841_d51bcd7c22c25c73b6ace3ce15f6d56d5e628c20_545x460_autocrop.jpg

Apple veut son «House of Cards» ou «Orange Is The New Black» maison.

La marque à la pomme envisagerait de se lancer dans la production vidéo originale, selon le magazine américain Variety qui évoque des discussions préliminaires ces dernières semaines avec des responsables de Hollywood.

Les sources interrogées par le magazine évoquent des projets d'ampleur variable. Mais selon l'une d'entre elles, Apple pourrait créer des divisions de développement et de production pour des séries et/ou des films qui seraient diffusés sur internet en streaming sans téléchargement préalable et rivaliseraient avec ceux d'Amazon ou Netflix par exemple. Apple pourrait engager un cabinet de recrutement à cet effet dans les prochains mois, avec l'objectif d'être opérationnel l'année prochaine.

Une puissance de frappe à 200 milliards de dollars

Au-delà des éventuelles implications pour les groupes de médias et les services existant de streaming, le magazine souligne que la marque à la pomme pourrait essayer de renforcer son arsenal dans la guerre qui l'oppose aux autres grands groupes technologiques comme Amazon, Google et Facebook. Pour concrétiser ses ambitions, Apple a l'avantage d'avoir à disposition une énorme trésorerie de plus de 200 milliards de dollars. Si le géant américain n'a pas réagi dans l'immédiat, des spéculations circulent depuis des années sur ses ambitions dans la télévision.

Des médias avaient déjà évoqué ces derniers mois des discussions avec des groupes de télévision et des câblo-opérateurs pour lancer un service payant de télévision en ligne, avec des forfaits de chaînes un peu allégés par rapport à ceux proposés généralement aujourd'hui aux Etats-Unis. Plusieurs analystes ont estimé qu'un tel service, s'il voyait le jour, ne serait probablement pas prêt avant la fin de cette année, voire l'an prochain.

Prochaines annonces dans une semaine

Dans l'immédiat, Apple va très probablement présenter lors d'un événement organisé le 9 septembre la première mise à jour depuis 2012 de son boîtier Apple TV, qui se branche sur un téléviseur pour permettre d'y visionner en streaming les vidéos de certains services sélectionnés dont iTunes, Netflix ou HBO, et pourrait jouer un rôle central pour la stratégie future du groupe dans les contenus.

Les rumeurs qui entourent l'événement ont évoqué notamment l'intégration de l'assistant virtuel Siri à l'Apple TV pour lui permettre de répondre aux commandes vocales, ou encore la création de sa propre boutique d'applications en ligne pour l'Apple TV.