Bientôt un vrai combat de robots géants…

La société américaine MegaBots a défié sa concurrente japonaise Suidobashi Heavy Industry. Défi accepté ! Sauf que pour que les deux entreprises s'affrontent, le cadre d'un bureau ne suffira pas : le duel oppose des robots de combat géants, dignes des superproductions
américaines.

robotsgeants-1-.jpg

"Suidobashi, vous avez un robot géant ; nous avons un robot géant. Vous savez ce qui doit arriver…" C'est en ces termes que, par le biais d'une vidéo, les Américains de MegaBots ont choisi de lancer un défi à cette entreprise japonaise (les entreprises à posséder de tels robots ne sont pas légion) : un combat derobots géants dans un an. Au vu des vidéos publiées par les deux entreprises, le combat risque d'être digne des blockbusters à sensation.

Si MegaBots défie ainsi Suidobashi en vue d'organiser le premier combat de robots géants du monde, c'est afin d'attirer l'attention du public pour se faire connaître, et plus généralement faire connaître les robots géants. En effet, l'entreprise espère faire des combats de robots l'un des divertissements des années à venir. En 2014, MegaBots avait déposé un projet sur le site de financement participatif Kickstarter, mais n'avait pas atteint les contributions espérées. Le défi lancé à Suidobashi est donc un moyen de relancer ce dessein.

Le robot américain se nomme Mark II et d'après ses créateurs, il est le premier robot de combat géant opérationnel des États-Unis. Il se déplace sur deux chenilles, tandis que le robot japonais, lui aussi présenté dans une vidéo en "riposte", porte le nom de Kuratas et se déplace sur 4 roues. En réponse à la vidéo de provocation pleine d'humour des Américains, le créateur du robot japonais s'amuse mais accepte ce défi inattendu, ne songeant même pas à perdre ce combat, d'autant que "les robots font partie de la culture japonaise".

Les deux robots sont armés, comme dans les bandes dessinées ou les films : un canon côté japonais et une sulfateuse côté américain. Cependant, lors du combat, ce sont des tirs de balles de peinture qu'ils échangeront. Quant à l'étalage de leurs caractéristiques, elles donnent la mesure des engins : 4,5 m de hauteur et plus de 5 tonnes pour Mark II, contre 4 m et 4,5 tonnes pour Kuratas.

La date et le lieu du combat restent à déterminer, mais une chose est certaine : nous n'en raterons pas une miette ! En attendant, voici un petit avant-goût de ce à quoi pourrait ressembler cet affrontement, à travers les vidéos des deux entreprises.

Source