Des manifestants enferment des gendarmes dans leur caserne

220850PanneauMillevaches.jpg

          Samedi, une marche en mémoire de Rémi Fraisse, réunissant « près de 80 personnes » selon Le Populaire du Centre, s’est arrêtée devant la gendarmerie d’Eymoutiers (Haute-Vienne).
          Inventifs, des manifestants venus du plateau de Millevaches ont cadenassé les portillons qui entourent les locaux de la brigade pour y bloquer les gendarmes, avant de commencer un pique-nique.

« Piquets, soudures, cadenas, murets, etc. »

          Dans une vidéo témoignant de l’action, le groupe appelle à l’imiter.

Vidéo de la manifestation. (DailyMotion)

« Nous, assemblée populaire du plateau de Millevaches, appelons tous et chacun dans les jours qui viennent, à se rendre en masse devant les commissariats, gendarmeries et casernes, afin d’y bloquer par tous les moyens nécessaires, piquets, soudures, cadenas, murets, etc. la sortie des uniformes globalement inutiles, malfaisants et régulièrement assassins qui les peuplent. »

Ils ont laissé sur place une banderole « Désarmons la police » maculée de peinture rouge.