Google code ferme ses portes au profit de github

UrYKv1JwWS.png

Alors que l'avenir de Google+ semble de plus en plus incertain, l'entreprise américaine a annoncé jeudi 12 mars la fermeture d'un autre de ses services, Google Code. Destiné aux développeurs, qui y partagent leurs projets « open source », le site était de moins en moins utilisé, les professionnels lui préférant d'autres plates-formes comme GitHub.

Les développeurs de Google eux-mêmes avaient abandonné Google Code, comme l'admet Chris DiBona, directeur de l'open source, sur le blog du projet :

Pour venir à la rencontre des développeurs là où ils sont, nous avons nous-mêmes migré près d'un millier de nos propres projets open source de Google Code vers GitHub.

Mais surtout, la plate-forme devenait de plus en plus contraignante à administrer :

Alors que les développeurs désertaient Google Code, une part grandissante des projets restants étaient une forme de spam. Ces derniers temps, la charge administrative a presque exclusivement consisté à gérer les abus. Après avoir analysé l'activité non abusive sur Google Code, il nous est apparu clairement que ce service n'était plus utile.

Lancé en 2006, Google Code fermera définitivement ses portes le 26 janvier 2016. Il est déjà impossible d'y créer de nouveaux projets, et le 24 août le site passera en « lecture seule », c'est-à-dire qu'il sera possible d'accéder aux projets qui y sont hébergés, mais pas d'y contribuer.

Pour faciliter la migration des derniers utilisateurs de la plate-forme, Google propose même un outil permettant d'exporter facilement ses projets vers GitHub ou d'autres services tel que Bitbucket. Google Code viendra donc, dans moins d'un an, s'ajouter à la longue liste des projets abandonnés par Google.

Source le monde
Source officielle