HitchBOT : un robot auto-stoppeur traverse le Canada

Popularisés dans les films de science-fiction, les robots sont aujourd’hui une réalité. Comme on le constate tous les ans lors du salon CES de Las Vegas, qui fait office de lieu de pèlerinage pour les mordus de nouvelles technologies, les projets se multiplient et les robots se comptent aujourd’hui par dizaines. Mais même si ces machines commencent à se démocratiser, il reste rare de croiser un robot dans la rue. Rare mais pas impossible… Depuis le 27 juillet, les Canadiens peuvent croiser sur le bord de la route HitchBOT, un robot auto-stoppeur imaginé par des chercheurs canadiens de l’Université Ryerson de Toronto.

HitchBOT a débuté son long voyage en partant d’Halifax, une ville côtière située sur la façade atlantique du Canada, avec pour objectif de rejoindre Victoria, la capitale de la province de Colombie Britannique se trouvant à l’extrême sud-ouest du pays. Avec ses bottes en caoutchouc, ses bras et ses jambes fabriqués à partir de frites de piscine en mousse, et son siège doté d’un pied télescopique rétractable, il est parfaitement équipé pour faire du stop et boucler les 6000 kilomètres de son expédition.

Cette opération insolite a pour but d’expérimenter les rapports entre humains et robots, tout en testant des innovations en matière d’intelligence artificielle. En effet, si les robots commencent à faire partie de notre quotidien, au point de devenir familiers, les chercheurs se sont posé la question de savoir si les robots pouvaient, eux aussi, faire confiance aux humains. Et lorsqu’on jette un oeil au profil Twitter de HitchBOT, suivi par plus de 26 000 personnes, on s’aperçoit que l’expérience fonctionne à la perfection. Les gens nouent des liens avec le robot, le font participer à leurs activités, postent des photos en sa compagnie sur les réseaux sociaux… HitchBOT lui-même réalise des clichés de son périple, diffusés sur internet grâce à son appareil photo intégré.

Aujourd’hui, localiser HitchBOT est devenu une sorte de jeu pour de nombreux Canadiens vivant le long de son itinéraire. Si vous avez prévu de sillonner la mythique route Transcanadienne dans les jours à venir, n’hésitez pas à le prendre en stop. Il vous en sera reconnaissant.

Source

Répondre

comment-avatar

*