IPTV Xtream-Code ciblé par une opération policière massive !

La police italienne a annoncé une vaste opération de lutte contre le piratage à l'encontre de la société qui exploite le populaire système de gestion de services IPTV Xtream Codes.
Des perquisitions seraient en cours dans plusieurs pays, notamment en Italie, aux Pays-Bas, en France et en Bulgarie, dans le but de démanteler toute l'infrastructure de la société.

Les informations sur les actions en justice et les activités d'application de la loi contre les services et les fournisseurs IPTV sont fréquentes, mais les nouvelles en provenance d'Italie ce matin sont particulièrement intéressantes.
Selon la Guardia di Finanza (GdF), un organisme chargé de l'application de la loi placé sous l'autorité du ministre de l'Economie et des Finances, une vaste opération est en cours pour cibler et démanteler le service logiciel connu sous le nom de Xtream Codes.
Ce qui rend le cas inhabituel est que Xtream Codes n’est pas un fournisseur IPTV en tant que tel. Fonctionnant généralement à partir de Xtream-codes.com, la société à l'origine du logiciel / système propose un ensemble complet qui permet aux utilisateurs de gérer leur propre service de revente IPTV et ses clients.

Le système est basé sur un abonnement, à partir de 15 euros environ par mois et à 59 euros par mois pour la puissante solution «tout-en-un».

La Guardia di Finanza dit que 100 officiers de son unité spéciale pour la protection de la vie privée et la fraude technologique (NSPFT) participent à l'opération visant à éliminer les codes Xtream.
Les premiers rapports suggèrent que le système a été «saisi», ce qui aurait empêché 700 000 utilisateurs d'accéder à la plate-forme. Xtream Codes a elle-même récemment annoncé avoir plus de 5 000 clients desservant plus de 50 000 000 de clients finaux.
L’unité de police italienne décrit les codes Xtream comme un groupe criminel international qui est visé non seulement en Italie mais qui effectue simultanément des perquisitions aux Pays-Bas, en France, en Allemagne, en Grèce et en Bulgarie.

Xtream Codes est enregistré en tant que société en Bulgarie, possède un numéro de TVA local et indique une adresse dans Petrich pour ses bureaux. Selon son site Web aujourd'hui disparu, il a été fondé par deux étudiants. La police a déclaré que 25 «directeurs» avaient été identifiés, mais aucune arrestation n’a été signalée.

Certains vendeurs IPTV utilisant le système Xtream Codes ont déjà signalé des perturbations. Les autorités italiennes sont prêtes à fournir davantage d’informations sur l’opération ce matin. Nous allons donc mettre à jour cet article à mesure que de nouvelles informations nous parviendront.

Mise à jour: une vidéo mise à disposition par le GdF au sujet de l'opération détaillée ci-dessus est intégrée ci-dessous. Cela risque de semer la confusion en raison de la disparition de ce qui semble être un fournisseur IPTV «pirate».

https://www.youtube.com/watch?v=spMgUIFl9cM

Source : Torrentfreaks