Mozilla sort un launcher Android pour tester Firefox OS

Afin de présenter plus véritablement son système d'exploitation mobile, la fondation Mozilla a récemment publié un launcher pour Android en version expérimentale.

Cela vaut-il le coup d'abandonner son smartphone Android pour investir dans un terminal équipé de Firefox OS ? Le plus simple serait encore de pouvoir véritablement prendre en main l'OS de Mozilla, non pas via un émulateur sur PC mais véritablement sur son smartphone actuel. C'est la raison pour laquelle, la fondation présente en version expérimentale un véritable launcher.

Baptisée b2gdroid , l'application propose d'apposer l'interface utilisateur de Firefox OS (Gaia) directement sur Android. A l'instar d'un launcher classique il suffira simplement de sélectionner cet environnement par défaut pour l'utiliser au quotidien.  Mais plus qu'une simple couche graphique, b2gdroid se propose d'installer l'intégralité de Firefox OS au sein d'Android.

0096000008072790-photo-launcher-firefox-os-sur-android.jpg  0096000008072784-photo-launcher-firefox-os-sur-android.jpg  0096000008072786-photo-launcher-firefox-os-sur-android.jpg  0096000008072788-photo-launcher-firefox-os-sur-android.jpg

En effet, en plus des fameuses icônes arrondies le mobinaute retrouvera également les applications livrées par défaut, tels que le module
téléphonique, l'application de messagerie, le carnet d'adresses, les applications multimédia (photos, musique, vidéo…) mais aussi directement le Marketplace permettant de télécharger d'autres titres. Pour mémoire, Firefox OS repose sur des technologies Web et les
applications sont codées en HTML, CSS et JavaScript.

Mozilla n'est pas le premier éditeur à s'appuyer sur la popularité d'Android pour promouvoir un système alternatif. Ainsi l'équipe de Jolla
a également publié son propre launcher pour présenter les gestuelles de SailFish OS.

Hébergé sur le répertoire de GitHub, b2gdroid pèse 64,2Mo et n'est pour l'heure fonctionnel qu'avec les smartphones disposant d'un SoC de type ARM. Retrouvez davantage d'informations sur cette page.

Source