Souveraineté numérique : la douche froide ?

Salut les wareziens !
Pour ceusses qui sont intéressés par les grands enjeux numériques actuels et à venir, un entretien passionnant qui balaye large avec un Tariq Hrim fin connaisseur de ce milieu et Bernard Benhamou, délégué aux usages d'internet et secrétaire général de la souveraineté numérique. Ca discute et échange bien même si avec Benhamou on est souvent dans l'enfonçage de portes ouvertes et les voeux pieux alors que Hrim est plus pragmatique et moins langue de bois, ce qui contraste et rend l'échange d'autant plus intéressant.
Ca dure 2h20 donc vous pouvez le télécharger et le regarder en plusieurs fois, sueurs froides garanties quand on apprend ce qui est déjà dans les tuyaux et ce qui est à venir. Un paquet de "complotistes" ont quelques trains de retard côté orwellien big_smile
On apprend entre autres que deux courants se disputaient à la Silicone Valley, celui qui considère la technologie comme un gain en appoint, et celui qui considère qu'elle doit remplacer l'homme. Devinez lequel a gagné ?
Quant aux algo qui étaient censés nous connaitre pour nous vendre de la lessive ou des bagnoles, oubliez c'est dépassé, sur les réseaux (a)sociaux genre Fessebouc, ils délivrent des contenus anxiogènes ou euphorisants pour changer notre humeur et nous faire acheter les produits qui vont avec !
Bref, il est grand temps de démanteler ces boites toxiques et de foutre leurs dirigeants en taule* (ou de les envoyer sur Mars en aller simple avec un maillot de bain et un tuba en guise d'équipement) plutôt que de nous les présenter dans les médias comme des modèles de réussite à suivre !

P.S : vous savez ce qu'a répondu Elon Musk qu'on nous présente comme un génie et un touche à tout bienfaiteur de l'humanité sur son compte officiel à propos du coup d'Etat en Bolivie pour s'approprier le lithium ? "Nous renverserons qui nous voulons, faites avec !" Bienvenue dans le cerveau des tarés libertariens qui nous considèrent comme du bétail à domestiquer pour consommer.