TorrentParadise : Un nouveau tracker décentralisé impossible à stopper

Nouveau concept de tracker décentralisé, TorrentParadise démontre qu’une nouvelle étape a été franchie dans l’évolution du Warez et du P2P en général.
Cette nouveauté, basée sur la technologie IPFS, va t-elle devenir le cauchemar absolu des ayants droits ? Totalement impossible à stopper ?

Imaginez un tracker torrent totalement décentralisé, ne pouvant plus être inquiété par les autorités ou les pirates en tout genre ? Plus aucun blocage possible ? C’est ce qu’a réalisé un développeur (dont le pseudo est « Urban Guacamole » qui semble avoir trouvé la parade ultime, en créant un tracker torrent complètement décentralisé : c’est-à-dire qu’il n’est hébergé sur aucune machine fixe. En l’occurrence, il s’agit de TorrentParadise et il aurait utilisé la technologie IPFS pour parvenir à ses fins. Pour ceux qui connaissent le protocole BitTorrent et le cas Pirate Bay (l’un des plus connus parmi les sites de téléchargement torrent), sachez que Torrent-Paradise a lancé un indexeur alternatif de torrents, cette fois-ci complètement décentralisé et fonctionnant grâce à IPFS(InterPlanetary File System). Pour résumer le concept, IPFS est un réseau décentralisé qui permet de passer outre les soucis liés aux pannes et aux fermetures des sites pirates, des limites auxquelles se heurtent de plus en plus les sites indexeurs de torrent vu que dans la majorité des cas, leurs moteurs de recherche est centralisé sur leurs serveurs.Dans le cas présent, Torrent-Paradise  utilise une copie de la base de données de The Pirate Bay (TPB) transformée en un index de recherche avec l’aide de ipfsearch.xyz, qui, combiné à un robot DHT permet à l’opérateur d’ajouter environ 20 000 nouveaux torrents par jour.

Bref, cela semble être la solution ultime pour les pirates pour ne plus être inquiétés… Torrent Paradise pourrait bien incarner le renouveau de Pirate Bay grâce à sa technologie de pointe et furtive. A ce jour, aucune mesure de blocage ne peut l’impacter.C’est sur Reddit que le développeur connu sous le pseudonyme de « Urban Guacamole » a partagé sa création : un tracker torrent décentralisé, qui fonctionne grâce à la technologie IPFS (InterPlanetary File Systems). Les fichiers du site sont répartis en « blocs » chiffrésà travers internet, à la manière d’un fichier torrent. Pour éclaircir ce point, lorsqu’un utilisateur télécharge un film en torrent, il le prend aux utilisateurs qui l’ont déjà téléchargé précédemment, petit bout par petit bout; c’est pour cela que le torrent est associé à la notion de partage. Pour TorrentParadise, c’est à peu près pareil : le site est partagé en plusieurs petits bouts à travers le web, que l’utilisateur charge dès qu’il veut accéder à l’URL du tracker. C’est une réelle innovation dans le monde du Warez, même si cette prouesse n’est pas accessible au premier venu. La technologie n’en est qu’à ses débuts, mais il est certain que dans quelques années, ce procédé se démocratisera.Malgré un fonctionnement très compliqué, TorrentParadise se veut le plus minimaliste possible : une seule barre de recherche, qui permet de trouver à coup sûr le contenu souhaité. Que demander de plus au final ? Tout le reste ne que gadget !

 A l’heure actuelle, pour pouvoir utiliser la technologie IPFS, il faut avoir les connaissances techniques pour mettre en place un nœud IPFS. Mais nul doute qu’il y aura dans le futur des versions simplifiées du dispositif. En attendant, les ayants droit ont du souci à se faire avec Torrent Paradise.

Source: undernews.fr