[Traitement Médiatique] La Folie anti-Greta Thunberg !

[Traitement Médiatique] La Folie anti-Greta Thunberg !
3.octobre.2019

La Folie anti-Greta Thunberg

191005070149950098.jpg

Un nouvel exemple de la folie qui s’empare de certaines personnalités médiatiques, qui ne peuvent même plus argumenter sereinement…

Les historiens mesureront la faillite morale d’une partie irresponsable de la génération des baby-boomers à la façon dont elle s’est comportée face à une adolescente autiste dont le message était “Écoutez les scientifiques et agissez pour préserver notre avenir”.

Alors bien sûr, on pourrait critiquer tel ou tel point, mais, outre qu’il y a des sujets bien plus importants (et nous sommes dessus), le sujet que je trouve intéressant est ce type de réactions de perte de contrôle, face à un simple message de bon sens pour l’avenir de l’humanité. Nous remettrons à jour en 2020 notre série sur le réchauffement climatique. On notera aussi que, depuis 30 ans, les scientifiques sonnent l’alarme, et qu’il n’y a aucune réaction politique concrète. La nature ayant horreur du vide, un autre “porte-parole” a émergé. Notez que cela a été aussi le cas, par exemple, pour les leaders des Gilets Jaunes ; faut-il ne pas les écouter car leurs revendications feront l’affaire de certaines branches d’activité économique ?

Des gens profitent-ils de Greta ? Très probablement. Mais des gens profiteront toujours de tout le monde, quelle que soit la position. Face à une urgence aussi grave, il faut parfois aussi simplement regarder de quel côté une action fait pencher la balance. Il y a aussi un lobby des vendeurs de gomme de nicotine, il ne faut sans doute pas promouvoir la cigarette pour autant…

Ils n’aiment pas Greta ? Ils ne vont surement détester la génération d’après Greta, qui aura a gérer les conséquences encore plus dures du réchauffement climatique, de l’épuisement rapide des énergies fossiles, de la prolifération nucléaire, des dettes insensées etc. Je ne sais pas comment il nommeront la génération des baby boomers, mis il y aura surement le mot irresponsable dedans – d’où ces intéressants tweets… OB

191005064716396421.jpg

191005064716266912.jpg

191005064716904179.jpg

191005064717155444.jpg

191005064717417383.jpg

Alain Finkielkraut sur Greta Thunberg : “Je trouve lamentable que des adultes de mettent au garde à vous devant une enfant de 16 ans” Alain Finkielkraut sur Samantha Geimer qui a accusé Polanski de viol à 13 ans : “Polanski n’est pas pédophile. Sa victime n’était pas une enfant”

191005065001391260.jpg

191005065213289975.jpg

191005065213380792.jpg

191005065213636494.png

191005065213904536.jpg

191005065214190461.jpg

191005065214441118.jpg

191005065214691860.jpg

191005065214946119.jpg

191005065539796930.jpg

191005065215201278.jpg

191005065215456876.jpg

191005065215713789.jpg

19100506554014617.jpg

191005065540268530.jpg

191005065540530181.jpg

191005065540785801.jpg

19100506554140310.jpg

Jean-Pascal van Ypersele : « Greta dérange » comme la vérité

Climatologue et ancien vice-président du Groupe d’experts intergouvernemental sur l’évolution du climat (GIEC), Jean-Pascal van Ypersele fait part dans une tribune au « Monde » de son admiration pour Greta Thunberg. Il salue sa connaissance des enjeux climatiques et la force de son discours.

Tribune. Greta Thunberg dérange, et fait l’objet de critiques renouvelées depuis son discours aux Nations unies, à New York. Certains parlementaires français avaient déjà tenté de la décrédibiliser en juillet. D’autres, souvent de vieux messieurs, s’abaissent à critiquer son apparence ou sa prétendue « maladie mentale ».

Greta est surdouée, et elle comprend les enjeux de la crise climatique bien mieux que la plupart des dirigeants politiques ou économiques. J’en suis témoin, moi qui suis physicien et climatologue depuis près de quarante ans, et ai été vice-président du Groupe d’experts intergouvernemental sur l’évolution du climat (GIEC).

J’ai vu Greta pour la première fois à Katowice (Pologne), lors de la COP24, en décembre 2018. Elle était seule à répondre aux questions d’un animateur et du public. Elle n’a pas de fiches, mais répond sans hésiter, parfois en disant simplement : « Je ne sais pas, je n’ai que 15 ans, demandez aux experts. » Elle en sait pourtant déjà beaucoup, et dit avoir appris que « nul n’est trop petit pour faire la différence. » Greta a déjà dû expliquer à des décideurs politiques ce qu’était la courbe de Keeling, ou le cercle vicieux « réchauffement – fonte de la glace – réchauffement amplifié » : ils tombaient des nues. Je suis soufflé par la justesse de ses propos, appuyés sur une sérieuse connaissance des mécanismes à l’œuvre et des causes de la crise climatique…

Suite à lire sur Le Monde