Un plan à 189 millions d’euros pour du très haut débit partout

ARDENNES. Le conseil général a décidé de frapper un grand coup pour déployer le très haut débit dans tout le département. Le coût est astronomique.

AaNjR3x.jpg

Aux oubliettes, le plan numérique voté il y a tout juste un an, chiffré à 56 millions d’euros, qui visait à installer le très haut débit dans les villes grâce à la fibre optique, et dans les campagnes avec des technologies moins coûteuses (et moins performantes). Le conseil général a décidé d’offrir ce qu’il y a de meilleur à tout le monde. Autrement dit, « 100 % des Ardennes en fibre optique, avec du très haut débit partout ».

Un plan massif, et un coût qui l’est tout autant : 189 millions d’euros, soit plus de trois fois celui du dispositif voté en février 2014. Au départ, seules Sedan et Charleville devaient recevoir Internet avec la fibre optique. Pour ne pas léser les zones moins peuplées, les élus ont décidé d’étendre la fibre de Givet à Vouziers, « afin de répondre aux nouveaux besoins et usages, tant des particuliers que des entreprises », souligne le conseil général.

L’aménagement numérique du département sera piloté par un syndicat mixte ouvert (SMO), qui verra le jour cette année et devrait s’appeler Ardenne numérique. Benoît Huré, président du conseil général, a réussi à y associer les communautés de communes et d’agglomération ardennaises. Elles devront d’une part se doter d’une compétence « Communications électroniques », d’autre part ouvrir le carnet de chèques, puisqu’elles paieront autant que le conseil général (lire par ailleurs).

L’État aussi a confirmé sa participation. Lundi, le député Warsmann a interrogé Axelle Lemaire, secrétaire d’État chargée du Numérique, sur ce point. « Les besoins en termes de numérique s’accroissent. Un territoire desservi par la fibre optique est mieux armé dans la concurrence économique et plus attractif », a insisté le député. Axelle Lemaire a confirmé les crédits disponibles dans le cadre du plan « France très haut débit ». Elle a aussi proposé « l’appui opérationnel » de l’État.

L’installation de la fibre partout prendra entre huit et dix ans.

Guillaume Lévy

Source : http://www.lunion.com/region/un-plan-a- … b25n489707