exclusivites.eu : le téléchargement illégal lui avait rapporté 90 000

exclusivites.eu : le téléchargement illégal lui avait rapporté 90 000

9K8WDwQBj0.jpg

1 an de prison requis contre l'administrateur de exclusivites.eu

Un catalogue de plus de 200 000 liens vers quelque 12 000 albums et films accessibles au téléchargement. Près de 8 000 membres actifs. Entre 4 000 et 5 000 visiteurs uniques par jour… En cinq ans, de 2011 à 2015, le site de Cédric, « exclusivites.eu », a rencontré un succès certain.

Et a rapporté gros à son administrateur : plus de 90 000 € sur la période concernée, selon les estimations des enquêteurs. Problème, le petit business de ce Compiégnois était parfaitement illégal. Mardi, il comparaissait libre devant le tribunal de grande instance de la cité impériale pour avoir mis à la disposition du public un logiciel illicite destiné au téléchargement non autorisé d’œuvres protégées. Aurore Roulet, substitut du procureur, a requis 12 mois de prison avec sursis à son encontre.

« L’iTunes de la piraterie », gronde l’avocat représentant la Société des auteurs-compositeurs et éditeurs de musique (Sacem). Et ce, reconnaît l’avocat, malgré « un site particulièrement beau, ergonomiquement attrayant ». Hébergée depuis un serveur canadien, la plate-forme générait des revenus grâce aux encarts publicitaires qui y étaient intégrés, ainsi qu’au nombre de visites enregistrées quotidiennement. Au domicile de Cédric, les enquêteurs retrouveront plusieurs CD gravés, des traces de contrats publicitaires et… 382 pièces d’or et d’argent.

« Au début, c’est parti d’une idée de partage entre amis, plaide le jeune homme. Et puis, très vite, nous sommes rentrés dans l’engrenage. » « Et la question des droits d’auteur ? » interroge le président du tribunal, Pascal Cladière. « J’y ai pas trop pensé », jure, un brin penaud, le prévenu dont le casier judiciaire ne comporte aucune mention. L’affaire a été mise en délibéré au 24 mai

Source : LeParisien