Il monte une opération de phishing pour s’échapper de prison

On peut en faire, des choses formidables avec un simple smartphone et une connexion au net.La preuve avec Neil Moore, ce prisonnier de 28 ans, incarcérée à la prison de Wandsworth (Angleterre) qui condamné pour escroquerie, s'est échappé le 10 mars 2014 grâce à un téléphone obtenu en douce.À partir de sa connexion, il a réservé un nom de domaine ressemblant à celui de la Cour de Justice de Southwark, en remplaçant les points par
des tirets et a créé une boite mail semblable à celle utilisée pour communiquer avec les services de la prison. Petit truc marrant, pour le WHOIS, il a utilisé le nom de l'inspecteur de Scotland Yard qui l'a arrêté.

wandsworth-650x406.jpg

Il s'est ensuite fendu d'un petit mail à la prison pour demander sa propre libération. Les gardiens l'ont alors
libéré et ce n'est que 3 jours plus tard qu'on l'a découvert après qu'il se soit rendu de lui-même. Sa cavale devait lui peser.Il passera en procès le 20 avril prochain pour 8 chefs d'accusation concernant ses escroqueries et 1 concernant son évasion. Malin le gars quand même 😉

Source1
Source2