Le Colorado gagne trop d’argent grâce aux taxes sur le cannabis

Le-Colorado-gagne-trop-d-argent-grace-aux-taxes-sur-le-cannabis_w670_h372.jpg

Voilà plus d'un an maintenant que le Colorado a autorisé la consommation et la commercialisation de la marijuana à but récréatif. Avec celui de Washington, il est l'un des deux états pionniers dans la législation sur le sujet. Il y a un peu plus de douze mois, le 1er janvier, ouvraient les premiers pot shops légaux. On en compte aujourd'hui presque une centaine dans la seule ville de Denver, capitale de l'état, et presque 250 à l'échelle du Colorado entier.

Le succès ne se dément pas donc et a déjà généré en à peine un an une nouvelle économie extrêmement lucrative pour les propriétaires d'établissements, certes, mais aussi pour l'administration du Colorado. Tellement lucrative que l'état au final… perçoit trop d'argent grâce aux taxes prélevées sur la vente de cannabis. En effet, la législation de l'état stipule qu'au-delà d'un certain seuil de taxes récoltées, une partie de l'argent doit être reversée aux habitants. Si la somme exacte n'est pas connue, les chiffres avancés dépassent nettement le total de 50 millions de dollars (une infographie du mois de septembre dernier avançait le chiffre de 134 millions de dollars).

Cependant, il ne faudra pas s'attendre pour les habitants du Colorado à voir l'industrie du cannabis leur offrir un treizième mois sur leur compte en banque. Républicains et démocrates voient en effet d'un mauvais œil l'idée de voir les résidents de l'état bénéficier directement de l'argent généré par la vente de la drogue : "Je pense qu'il serait plus approprié que nous gardions l'argent généré par la marijuana", a ainsi déclaré le président républicain du Sénat Bill Cadman.

Le trop perçu devrait ainsi être investi dans des campagnes éducatives sur les méfaits de la drogue, mais aussi dans des programmes de formation de la police locale à détecter plus efficacement les conducteurs sous l'emprise de substances illicites.

Véritable nouvelle manne économique, la légalisation de la marijuana a permis également l'émergence d'un nouveau tourisme très rentable (qui représente près de la moitié des consommateurs) dans la région, mais aussi une réduction notable des actes criminels. D'autres états, voire pays, vont-ils s'en inspirer à l'avenir ? À l'heure actuelle, 22 états américains autorisent l'usage thérapeutique de la marijuana. En France, le cannabis à usage médical est également légal dans le cadre d'un traitement très strictement encadré.

Source: http://fluctuat.premiere.fr/Societe/New … is-4127962