Quand un homme blanc mitraille une église, c’est un forcené

Quand un homme blanc mitraille une église, c'est un forcené

Quand ce sont des musulmans, c'est du terrorisme. De nombreuses voix se sont élevées après la fusillade à Charleston. Pourquoi ne pas utiliser le terme de terrorisme pour cet événement ? Deux chercheurs reviennent en chiffre sur la question dans le New York Times. Selon une étude qu'ils citent, le nombre de complots terroristes islamiques liés à Al-Qaida ou à l'Etat Islamique s'établit à six par an depuis le 11-Septembre aux Etats-Unis, avec un bilan de 50 morts.A contrario, les extrémistes d'extrême-droit ont été responsables de 337 attaques en
moyenne par an, tuant 254 personnes depuis le 11-Septembre.

Les extrémistes d'extrême-droit ont été responsables de 337 attaques en moyenne par an, tuant 254 personnes depuis le 11-Septembre.

149618screenshotwwwliberationfr20150627142616.png

Petit article qui a déjà quelques jours mais qui je trouve est intéressant car il met en lumière certains "soucis"…