Plusieurs trackers fermés

Plusieurs trackers fermés

wdhfVxG.jpg

Plusieurs sites forums Internet dédiés aux torrents et à la diffusion de biens culturels contrefaits fermés par les autorités.

WhatCd

Y5m3ZUc.jpg

L’annonce, placardée en petites lettres sur la page d’accueil du site, puis partagée sur Twitter, a créé la déception chez ses adeptes. Le service de partage musical What.cd, considéré par les internautes férus de musique comme la bibliothèque la plus riche et variée d’Internet, a annoncé jeudi 17 novembre sa fermeture, après neuf ans d’activité.
A l’origine de sa fermeture, la saisie de serveurs lui appartenant situés en France, par la gendarmerie nationale, ou plus précisément son centre de lutte contre les criminalités numériques d'après Le Monde. Tout est parti de la Sacem, qui a averti la gendarmerie fin 2015. « Ce site avait été identifié par la Sacem depuis plus de deux ans », explique au Monde David El Sayegh, son secrétaire général. « En matière de contrefaçon musicale, c’est largement le plus important », affirme-t-il, soulignant que le site permettait l’accès à « plus de 3 millions de fichiers ».

« Un préjudice à plus de 40 millions d’euros »

« On a évalué le préjudice à plus de 40 millions d’euros pour les créateurs que nous représentons », précise David El Sayegh, qui se réjouit d’avoir « fait tomber le Megaupload de la musique ». Mais le travail des gendarmes n’est pas encore terminé : si le site est désormais inaccessible, l’enquête est toujours en cours. David El Sayegh espère que les responsables du site seront retrouvés « et jugés », affirmant que « les serveurs saisis ne sont qu’une partie émergée de l’iceberg » et rappelant que le site est d’une ampleur internationale.

Bluetigers et withme.beer

zWkVKQZ.png

Chers membres de Bluetigers,

Nous avons l'infini regret de vous annoncer que pour des raisons indépendantes de notre volonté, le site fermera ses portes cette nuit. Comme vous le savez la sécurité d'un site tel que le nôtre est fragile et soumise à de nombreuses pressions extérieures. Des organismes investiguent régulièrement pour détruire des infrastructures telles que la nôtre. Il est apparu récemment qu’une manœuvre visant à mettre à mal le monde du partage se révèle efficace et représente un danger pour tous les usagers de Bluetigers.

En conséquence de quoi, pour éviter que nulle information ne puisse nuire à qui que ce soit, nous devons malgré nous clore le partage qui nous a uni si longtemps. Chaque instant passé à vous offrir des contenus intéressants, chaque moment partagé avec vous pour vous aider, vous guider ou tout simplement à converser de tout et de rien fut un réel plaisir. Et un grand honneur. Nous avons vécu dans l’esprit de vous apporter le meilleur de nous-mêmes, mais vous nous avez tellement offert aussi. Votre soutien moral, matériel et votre partage resteront un souvenir prégnant et intense.

Tout le site et les données des utilisateurs seront détruits définitivement ce soir.

Le staff de Bluetigers

A noter que, d'après Zataz,  deux autres sites dédiés aux torrents reliés à des contrefaçons ont été fermés : l’espace privé bluetigers.ca et withmy.beer.

Alors selon vous, l'hécatombe des trackers français va -t-elle continuer ou s'arrêtera-t-elle ici ? 

Source : Zataz,LeMonde