Projet Ara, Toshiba dévoile ses modules photo

Projet Ara, Toshiba dévoile ses modules photo

Jc2NdiH.jpg

Le groupe japonais a dévoilé trois appareils photo différents sous formes de composants amovibles pour le prototype Spiral 2 du smartphone modulaire.

Ara avance à grands pas. Ara est le nom de code du projet de Google de smartphone modulaire, qui permettra à des fabricants de concevoir un téléphone sur mesure à partir de modules capables de communiquer entre eux et assurant certaines fonctions clés.

Sur le plan technique, chaque composant sera fixé par des aimants électro-permanents. Pour communiquer entre eux, ils utiliseront le standard Unified Protocol, ou UniPro.

En janvier, Google organisait la deuxième conférence développeurs dédiée à ce projet. L’occasion de présenter un nouveau prototype fonctionnel, le Spiral 2, toujours fabriqué par NK Labs. Si le premier avait 5 éléments amovibles (un module LED, une batterie, un processeur principal, un haut-parleur et un port USB), celui-ci en comporte 11 au maximum, permettant notamment d’ajouter la 3G, ou un haut parleur par exemple.

Aujourd’hui, c’est Toshiba qui a dévoilé ses propres modules pour le prototype, dédiés à la photo lors du Modular Phone Forum de Singapour. Le groupe japonais a présenté trois appareils photo différents sous formes de composants amovibles. Deux se connectent au dos du châssis et proposent des résolutions de 5 et de 13 mégapixels. Un module plus grand peut se placer au dessus de l’écran.

u7EUP6S.jpg

Toshiba a également annoncé son intention de proposer des modules pour le NFC, la mémoire, ou encore la charge. D’autres fabricants devraient dévoiler des modules supplémentaires lors du Mobile World Congress de Barcelone.

Rappelons que Google a évoqué un test de commercialisation à Porto Rico cette année, sans donner de date précise.

9fhqLZ8.jpg

Selon Digitimes, plus de 20 partenaires travailleraient déjà avec la division ATAP (Advanced Technology and Projects) de Google en charge du projet.

Digitimes confirme également le mode de distribution de ces modules via une boutique en ligne dédiée. « En suivant le modèle d’Android, nous sommes en train de créer une plateforme gratuite et ouverte. Le MDK (Module Developers Kit) d’Ara est gratuit et ouvert à n’importe qui, pour que tout le monde puisse créer un module et le rendre disponible sur la boutique d’Ara avec une vente directe aux consommateurs », expliquait il y a peu Paul Eremenko, directeur de la division ATAP chez Google.

Et en prime, une petite vidéo :

Source : ZDnet + Revuemultimedia